1. Accueil
  2. Actualités et retranscription d'évènements - VISUEL-VOX
  3. Majuscules accentuées : utile ou pas ?

Majuscules accentuées : utile ou pas ?

Faut-il mettre les accents sur les majuscules ou les lettres capitales ?

Mercredi 16 Décembre 2020 18:13     Antoine

D’abord, faisons la distinction entre majuscule et capitale. Il y a deux manières d’écrire : à la main ou au clavier. À la main, on utilise l’écriture cursive, et là on parle de majuscules et de minuscules. En caractères d’imprimerie, on parle de capitales (qui sont en fait les grandes capitales), de petites capitales et de bas de casse. Une fois que la science a parlé, et comme on parle uniquement des caractères d’imprimerie, et que nous ne sommes pas des professionnels de l’imprimerie, mais que nous sommes tous allés à l’école, on parlera indifféremment de majuscules ou de capitales.

À l’école, on ne mettait pas d’accent sur les majuscules. C’était la règle. Une majuscule commençait une phrase ou un mot si c’était un nom propre. Mais ça, c’est à l’école. Quand on utilise les caractères d’imprimerie, ce n’est plus le cas.

Pourquoi ne mettrions-nous pas les accents ? Si on écrit ecole, tout le monde y voit une faute, pourquoi Ecole ne serait-elle pas une faute également ? La première raison, selon des puristes ce serait que l’espace entre les lignes en serait bouleversé et l’esthétique offensée. C’est qu’un accent, ça prend de la place. Va pour les esthètes, mais c’est tout ? Non. Une majuscule accentuée ne se frappe pas. Elle ne figure sur aucun clavier d’ordinateur. Et sur les machines à écrire de nos grands-mères, c’était impossible : les capitales accentuées n’y figuraient pas. En avait-on besoin, alors ? En tout cas, on s’en passait, alors pourquoi ne pas continuer ?

Si les claviers ne comportent pas les capitales accentuées, les traitements de textes savent très bien les mettre. On me dira, oui, mais c’est plus long à faire. Et puis l’orthographe, c’est déjà assez compliqué comme ça, et si on peut simplifier, pourquoi s’en priver ? D’ailleurs des éminences ne s’en sont pas privées en 1990. Rocard, alors Premier ministre, a mis en place un Conseil supérieur de la langue française qui a accouché d’une réforme décisive, puisque leurs conclusions adoptées à l’unanimité stipulaient que « L’orthographe actuelle reste d’usage, et les “recommandations” du Conseil supérieur de la langue française ne portent que sur des mots qui pourront être écrits de manière différente sans constituer des incorrections ni être considérés comme des fautes. » Le but était de changer la complexe orthographe coutumière par des normes simples. Mais curieusement, ils n’ont pas touché aux majuscules accentuées.

Il faut donc les garder. Pourquoi ? Peut-être tout simplement parce qu’au prix d’un effort qui somme toute n’est peut-être pas surhumain, cela permet de supprimer les ambiguïtés. Car enfin comment Alphonse Allais aurait fait, si les paresseux du clavier avaient raison, pour dire : Les asiles d’aliénés comportent dans leur personnel des INTERNES et des INTERNES. Entre ceux-ci et ceux-là, ne se dresse que l’épaisseur d’un accent aigu.
Les majuscules accentuées doivent donc être obligatoires. Et s’il faut convaincre les derniers réticents, voici quelques phrases :


NOUS AIMIONS TOUS LE SUICIDE –> NOUS AIMIONS TOUS LE SUICIDÉ
DIMANCHE : MARCHE —> DIMANCHE : MARCHÉ
ETUDE DU MODELE –> ÉTUDE DU MODELÉ
IL DORT OU IL TRAVAILLE –> IL DORT OÙ IL TRAVAILLE
CE MERVEILLEUX CHATEAU EST SINISTRE –> CE MERVEILLEUX CHÂTEAU EST SINISTRÉ
LA RELIGIEUSE ADORAIT LES JEUNES –> LA RELIGIEUSE ADORAIT LES JEÛNES
LE POLICIER TUE, UN DES BRIGANDS S’ENFUIT –> LE POLICIER TUÉ, UN DES BRIGANDS S’ENFUIT
IL RESTE UN PETIT PAIN GARNI DE PATE –> IL RESTE UN PETIT PAIN GARNI DE PÂTÉ
JEUNE FEMME 25 ANS CHERCHE COMPAGNON, MEME AGE –> JEUNE FEMME 25 ANS CHERCHE COMPAGNON, MÊME ÂGÉ
L’ODEUR D’UN ROT TROP SALE DANS MON ASSIETTE –> L’ODEUR D’UN RÔT TROP SALÉ DANS MON ASSIETTE
LE COUP DE DE DE DE GAULLE –> LE COUP DE DÉ DE DE GAULLE
AUGMENTATION DES RETRAITES –> AUGMENTATION DES RETRAITÉS
LE CRIMINEL SERA JUGE –> LE CRIMINEL SERA JUGÉ